7 mythes sur l'entretien des pelouses 

En ce qui concerne l'entretien des pelouses, ce ne sont pas les renseignements erronés qui manquent. Servez-vous de notre guide pour distinguer les faits de la fiction, tout en glanant de bons conseils en vue de profiter d'une pelouse très en santé.

Mythe n° 1 : Le printemps est le meilleur temps pour contrôler les pissenlits.

Bien qu'il soit sage d'arracher et(ou) de vaporiser les dérives de pissenlits au printemps – avant qu'elles montent en graines –  vous aurez l'assurance de tuer les racines lorsque vous vous y attaquerez à l'automne. Les pissenlits sont des mauvaises herbes vivaces qui font passer leurs réserves de nourriture dans leurs racines à l'automne. Appliquez votre herbicide à ce moment-là, et la plante l'acheminera pour vous à ses racines, ce qui aura pour effet de la tuer complètement. Renseignez-vous davantage sur le contrôle des mauvaises herbes à l'automne.

Mythe n° 2 : Le fait de laisser les résidus de tonte sur la pelouse créera un feutre racinaire.

Les résidus de tonte contiennent de 75 à 80 % d'eau et ils se décomposent rapidement tout en ajoutant de l'azote au sol. Le fait de laisser les résidus de tonte sur la pelouse consiste à faire de l'herbicyclage, ce qui vous fera gagner du temps et économiser. Découvrez tous les détails sur l'herbicyclage – notamment lorsqu'il est préférable de l'éviter.

Mythe n° 3 : Si j'ai des taupes, j'ai certainement des vers blancs.

C'est vrai que les taupes mangent les vers blancs s'ils traversent leurs tunnels, mais ce que les taupes préfèrent, ce sont les vers de terre. La meilleure façon de savoir si vous avez des taupes, c'est de surveiller tout signe d'activité, notamment les plaques brunes sur la pelouse et les mottes de pelouses qui se détachent facilement.  Renseignez-vous davantage sur la façon de déterminer si des vers blancs grugent votre pelouse ainsi que les stratégies pour les contrôler. Ne supposez pas que si vous traitez et tuez les vers blancs présents dans votre gazon, les taupes disparaîtront du même coup.

Mythe n° 4 : Des chaussures à crampons aident à aérer la pelouse.

Il est vrai que vous pouvez acheter des chaussures à crampons qu'on vante pouvoir aérer les pelouses, mais leur usage aura un effet minime. Les chaussures à crampons ne font pas l'affaire parce que leur impact est restreint à une trop petite surface et, qu'en plus, ils compactent encore plus le sol déjà compacté.  La meilleure façon d'aérer une pelouse est d'en extraire des carottes. Apprenez quand et comment aérer, ainsi que la façon de déterminer si une pelouse a besoin d'aération. Ne jetez pas pour autant ces chaussures à crampons. Des études universitaires révèlent qu'on peut utiliser ce type de chaussures pour tuer les vers blancs.

Mythe n° 5 : Pas besoin de tondre la pelouse aussi souvent si je la coupe courte.

Si vous la tondez super-courte, oui, vous pouvez prolonger de quelques jours les intervalles de coupe, mais vous risquez d'endommager la pelouse. Une pelouse trop courte laisse la lumière du soleil atteindre les mauvaises herbes qui poussent alors rapidement et font compétition à la pelouse. Une pelouse très courte possède aussi un système racinaire plus superficiel, ce qui la rend plus vulnérable à la sécheresse. Pour une pelouse en santé à son maximum, ne coupez jamais plus d'un tiers  de la surface totale des pales lors d'une même tonte. Renseignez-vous davantage sur la longueur appropriée de tonte.

Mythe n° 6 : Un arrosage quotidien est nécessaire pour avoir une pelouse en santé.

La quantité d'eau requise par votre pelouse dépend de divers facteurs, dont le type de pelouse, la température de l'air et le type de sol. Une irrigation sporadique en profondeur est préférable à des arrosages fréquents de courte durée. On obtient ainsi une pelouse aux racines saines et profondes présentant moins de maladies. Apprenez-en davantage sur la quantité d'eau dont les pelouses on besoin pour bien se développer.

Mythe n° 7 : Je dois râteler et enlever toutes les feuilles à l'automne.

Des couches épaisses de feuilles d'automne peuvent étouffer la pelouse et favoriser le développement de maladies. Toutefois, vous n'avez pas vraiment besoin de râteler les feuilles pour conserver votre pelouse à son meilleur. Essayez plutôt de passer la tondeuse à quelques reprises sur les feuilles pour les morceler en petites morceaux qui se décomposeront sur la pelouse. Renseignez-vous davantage sur la façon de vous y prendre avec les feuilles mortes d'automne.

Nouvelles